|   
More e-books will be available soon

   www.eolss.net

Login Login
      EOLSS Members Login Individual Members Login
      Access for Institutions Access for Institutions
      EOLSS Demo EOLSS Demo

Free Registration Free Registration
      EOLSS Free Trial Free Trial
      EOLSS Editors/Authors Editors/Authors

Subscription Information Subscription Information
      EOLSS Subscription Information Subscription Information

About EOLSS About EOLSS
      About EOLSS About EOLSS
      Outlines of the EOLSS Components Outlines of the
         Component Encyclopedias
      EOLSS e-books e-Book And Print
       Volumes
      EOLSS Information Booklet Information Booklet
      EOLSS FAQ FAQ
      EOLSS Sample Chapters Sample Chapters
      EOLSS Sample Chapters Sitemap

Journalist/Reporters Information for
   Journalist / Reporters
      EOLSS Information Journalist / Reporters in Arabic Arabic
      EOLSS Information Journalist / Reporters in Chinese Chinese
      EOLSS Information Journalist / Reporters in English English
      EOLSS Information Journalist / Reporters in French French
      EOLSS Information Journalist / Reporters in German German
      EOLSS Information Journalist / Reporters in Italian Italian
      EOLSS Information Journalist / Reporters in Japanese Japanese
      EOLSS Information Journalist / Reporters in Korean Korean
      EOLSS Information Journalist / Reporters in Portuguese Portuguese
      EOLSS Information Journalist / Reporters in Russian Russian
      EOLSS Information Journalist / Reporters in Spanish Spanish

Services Services
     EOLSS Mailing List Join Our Mailing List
      EOLSS Feedback Feedback/Evaluation
      EOLSS Useful links Useful Links

Encyclopedia of Life Support Systems
Encyclopédie sur le développement durable (EOLSS)

Arabic |Chinese* |English |German|Italian |Japanese |Russian* |Portuguese |Spanish | Korean

(* will be available soon)

La plus grande et la plus complète à l'échelle mondiale, jamais publiée sur le développement durable. Elle couvre tous les aspects du développement sur des sujets éducatifs, professionnels, instructifs et sur les connaissances de base intégrées et consacrées à la santé, à l'hygiène et au futur du Web qui exprimera l'intelligence collective de l'humanité pour une meilleure vie sur Terre. Ceci tout en visant un développement durable qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures, et chercher à préserver l’intégrité écologique et la sécurité humaine.

 L’Encyclopedia of Life Support Systems (EOLSS) est l’aboutissement d'un effort global, d’un travail original et d'une décennie de préparation. Des experts de différentes spécialités ont contribué à la réalisation de cette publication exceptionnelle.

 EOLSS est constituée par une série d’articles et contributions des milliers de savants de plus de 100 pays et éditée par plus de 300 experts reconnus. Le contenu couvre 235 principaux thèmes sous forme de sommaires abrégés de 19 composantes de l’encyclopédie.

1. SCIENCES DE LA TERRE ET DE L’ATMOSPHERE
2. SCIENCES MATHEMATIQUES
3. SCIENCES BIOLOGIQUES, PHYSIOLOGIQUES ET DE LA SANTE
4. BIOTECHNOLOGIE (disponible en automne 2008)
5. BIOLOGIE TROPICALE ET CONSERVATION DES RESSOURCES NATURELLES
6. SCIENCES SOCIALES ET HUMAINES
7. SCIENCES PHYSIQUES, INGENIERIE ET RESSOURCES TECHNOLOGIQUES
8. SCIENCES CHIMIQUES, INGENIERIE ET RESSOURCES TECHNOLOGIQUES
9. SYSTEMES DE CONTROLE, ROBOTIQUE ET AUTOMATIQUE (disponible en automne 2008)
10. SCIENCES DE L’EAU, INGENIERIE ET RESSOURCES TECHNOLOGIQUES
11. SCIENCES ENERGETIQUES, INGENIERIE ET RESSOURCES TECHNOLOGIQUES
12. SCIENCES ENVIRONNEMENTALES ET ECOLOGIQUES, INGENIERIE ET RESSOURCES TECHNOLOGIQUES
13. ALIMENTATION ET SCIENCES AGRICOLES, INGENIERIE ET RESSOURCES TECHNOLOGIQUES
14. RESSOURCES HUMAINES, POLITIQUE ET GESTION
15. RESSOURCES NATURELLES, POLITIQUE ET GESTION
16. DEVELOPPEMENT ET SCIENCE ECONOMIQUE
17. RESSOURCES INSTITUTIONNELLES ET INFRASTRUCTURELLES
18. TECHNOLOGIE, INFORMATION ET SYSTEME DE GESTION DES RESSOURCES
19. REVUES SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE REGIONALE

 Au travers de plusieurs et différents exercices de consultation à l’échelle mondiale, l'EOLSS a bénéficié des conseils avisés de chaque membre de l’académie et près de 1000 conseillers éditoriaux internationaux, incluant les lauréats du Nobel et UN Kalinga, les lauréats du prix mondial de l’alimentation et plusieurs membres titulaires et associés de l’Académie des sciences et d’ingénierie des pays à travers le monde.

 EOLSS a été officiellement publiée sur internet : www.eolss.net par le Directeur général de l'UNESCO pendant le sommet mondial sur le développement durable à Johannesburg, Afrique du Sud qui s’est déroulé le 3 septembre 2002. 

Elle essaie de forger des voies entre les disciplines pour mettre en œuvre leur interdépendance en favorisant les aspects transdisciplinaires de la relation entre la nature et la société humaine. Elle présente une vision en détail des sujets interdisciplinaires, aussi des sujets disciplinaires ou sujets principaux crées et  traités en détail par des experts mondiaux.

 L'encyclopédie est conçue pour être un guide et une référence pour des utilisateurs différents: scientifiques sociaux et naturels, ingénieurs, économistes, éducateurs, étudiants, professeurs universitaires, protecteurs et aménageurs de la nature, entrepreneurs, responsables politiques et décideurs. Le projet d'EOLSS est coordonné par la Comité mixte UNESCO-EOLSS.

 Les meilleurs efforts ont été conçus pour rendre l'EOLSS plus accessible par un public global. Cet effort est bien engagé pour atteindre la dimension d'un véritable Service d'Information sur l'éducation et le développement durable.

 L’accès à l’EOLSS mise en ligne est gratuit pour les universités des 50 pays les moins avancés (PMA) figurant sur la liste officielle des Nations Unies.  Les PMA sont les suivants: 

1        Afghanistan 18       Haïti 35       République démocratique du Congo
2        Angola 19       Iles Salomon 36       République démocratique populaire lao
3         Bangladesh 20       Kiribati 37       Rwanda
4         Bénin

21       Lesotho

38       Samoa
5         Bhoutan 22       Libéria 39       Sao Tomé-et-Principe
6         Burkina Faso 23       Madagascar 40       Sénégal
7         Burundi 24       Malawi 41       Sierra Leone
8         Cambodge

25       Maldives

42       Somalie

9         Cap-Vert 26       Mali 43       Soudan
10       Comores

27       Mauritanie

44       Tchad

11       Djibouti 28       Mozambique

45       Timor-Leste

12       Erythrée

29       Myanmar

46       Togo

13       Ethiopie 30       Népal 47       Tuvalu
14       Gambie 31       Niger 48       Vanuatu
15       Guinée 32       Ouganda

49       Yémen

16       Guinée-Bissau 33       République centrafricaine 50       Zambie
17    Guinée équatoriale 34       République-Unie de Tanzanie  

“L’Encyclopédia of Life Support Systems (EOLSS) n’a pas d’équivalent parmi les encyclopédies traditionnelles. Elle est le fruit d’un effort sans précédent, à l’échelle mondiale, pour établir des passerelles entre disciplines, de façon à affronter les problèmes contemporains, a déclaré Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO. Ressource de connaissances qui associe nos préoccupations en faveur de la paix, du progrès et du développement durable, l’encyclopédie est fondée sur l’éthique scientifique et la culture de paix. En même temps, c’est une publication tournée vers l’avenir, conçue comme un guide mondial pour les activités professionnelles, l’éducation et une prise de conscience, par la société, des questions cruciales liées au maintien de la vie sur Terre. En particulier, l’encyclopédie prend en compte les points de vue des régions et des cultures à travers le monde et s’efforce d’échapper à tout préjugé géographique, racial, culturel, politique, sexuel, générationnel ou religieux. ”

 “EOLSS a pour objectif de fournir des connaissances de base sur la prolongation de la durée de vie humaine dans un environnement accueillant., selon Richard R. Ernst, lauréat Nobel en chimie.

 Leon M. Lederman, lauréat Nobel dans la physique a souligné: “ L'EOLSS est non seulement appropriée mais aussi imaginative et à ma connaissance, elle est unique. La plupart des sujets concernant la science, l’énergie et la consolidation de notre base de connaissance peuvent être traitées dans la majorité des encyclopédies, mais je constate que votre vision n’est jamais un thème central, thème de l’humanité intégré dans la nature contraint de trouver des solutions pour maintenir la relation avec cette nature basée sur la compréhension et le respect. ”

 Dans la déclaration de M.S. Swaminathan, lauréat du prix mondial de l’alimentation :       “ l’éco-technologie conduit d’une façon approprié à un mélange des technologies traditionnelles et de la prudence écologique comme la biotechnologie, la technologie d’information, la technologie de l’espace, les nouveaux matériaux, la technologie de l’énergie renouvelable et la technologie de gestion. Ces technologies peuvent nous aider à promouvoir un développement durable global qui entraîne, d’une part,  une harmonie entre l’humanité et la nature et d’autre part,  la tolérance et le respect de la diversité et le pluralisme dans les sociétés humaines. Nous nécessitons un changement de la technologie et de la politique publique. Ceci est un compromis que l’EOLSS  a élaborée pour aboutir à des objectifs capitaux ”

 D’après Jean-Marie Lehn, lauréat Nobel en chimie : ” La recherche de la connaissance et de la vérité remplace les considérations présentes ou les questions qui se posent sur la nature, la vie et le monde idéal que nous voulons. L’évaluation éthique et les règles de justice ont été changé et elles changeront pour s’adapter à l’évolution du temps. La loi est conçue pour l’homme pas le contraire et si cette loi n’est plus convenable, changez là…mais c’est arrogant d’essayer de changer la nature ; l’arrogance c’est de prétendre que nous sommes parfaits. Malgré les risques rencontrés et avec toutes les précautions prises il faut réfléchir prudemment à ce que l'on s'apprête à faire ou à décider. L’espèce humaine doit suivre son chemin prévu sans détruire son futur….IL faut suivre notre chemin du forte connaissance jusqu’à le contrôle du destin. ”

 J. L.  Lions, lauréat du prix du Japon dans les mathématiques appliquées a déclaré : “ EOLSS est concerné par la sûreté et la protection de la vie…. Ses systèmes sont complexes. …Il faut considérer ces “ systèmes ” comme des sub-systèmes étroitement liés du système planète terre. La situation est extrêmement différente pour la plupart des modèles élaborés pour la sûreté et la protection de la vie…pas un seul mais une hiérarchie de modèles. Des exemples de ces situations sont présentés dans l’encyclopédie. … Les plus difficiles sont les problèmes globaux qui visent plusieurs objectifs avec un conflit d’intérêt. …Des décisions rationnelles seront possibles pour envisager de coupler les modèles physiques, économiques et les modèles financiers à des facteurs humains…Ces questions difficiles et fondamentales sont prioritaires dans l’encyclopédie. ”

 S.P. Kapitza, lauréat du gagnant prix UNESCO Kalinga a déclaré: “ Le développement, dans les années qui viennent, de la population de notre planète nécessite de cerner les problèmes globaux, il semble donc raisonnable de commencer à les discuter avec la population en croissance. … Ceci est lié à l’interdisciplinarité du problème pour chercher à décrire l’ensemble des expériences humaines, depuis son apparition. Mais sans la perspective du temps, il ne sera pas possible de mieux prévoir le futur et élaborer, dans les conditions présentes, une perspective objective pour un développement durable, soit disant, pour relever un défi capital de l’humanité. ”

 “ Nos espoirs, en ce qui concerne la paix et la sécurité dans le monde, reposent sur une coopération internationale renforcée, destinée à protéger le réseau des systèmes qui soutiennent la vie, systèmes que nous détruisons chaque jour un peu plus, d’une façon si absurde. Nous partageons une seule planète. Pour nous, comme pour les générations futures, il n’existe aucun autre lieu habitable, souligne M. K. Tolba, ancien Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’environnement et éditeur d’une version imprimée de l’encyclopédie, en deux volumes. Nous espérons que l’encyclopédie pourra fournir l’impulsion nécessaire et les ressources de connaissance pour permettre à l’humanité de s’engager dans la bonne direction et d’avancer vers un développement durable. “

 “La plupart des projets des Nations Unies d’une envergure comparable commencent par une consultation des représentants gouvernementaux. Dans le cas présent, nous sommes entrés en contact direct avec les communautés scientifiques concernées “, explique Andras Szollosi-Nagy, membre du comité conjoint et Directeur de la Division des sciences de l'eau à l’UNESCO. En 1996, des milliers de scientifiques, d’ingénieurs et de décideurs politiques ont commencé à se rencontrer pour définir l’étendue du projet, avant de discuter le détail des contributions. Des ateliers régionaux ont été tenus à Washington DC, Tokyo, Moscou, Mexico, Beijing, Panama, Abou Sultan et Kuala Lumpur pour mettre au point des listes de sujets possibles et débattre des approches analytiques pour les traiter. ”

 “Dès le départ, il nous fallait être absolument certains qu’aucune école de pensée ne dominerait le fondement conceptuel de l’encyclopédie, ajoute Andras Szollosi-Nagy. Ce processus démocratique a guidé le développement de l’encyclopédie dans chacune de ses étapes. Avec des milliers d’auteurs, originaires de plus de 100 pays, les éditeurs ont mis au point un mécanisme d’autorégulation qui garantit que les sujets abordés ne sont pas dominés par une vision occidentale. “

 Des équipes d’experts mettront régulièrement à jour les diverses entrées sur Internet, faisant ainsi de l’encyclopédie “ une librairie vivante et un site consacré à l’action, bien plus qu’une simple publication “, selon Mustafa El Tayeb, secrétaire du comité conjoint UNESCO-EOLSS, Directeur de la Division des politiques scientifiques et du développement durable (SC/PSD). Au cours des prochaines années, elle atteindra sa taille finale, soit environ 70 millions de mots (l’équivalent de 200 volumes), à la faveur de nouvelles éditions et de mises à jour trimestrielles. EOLSS devient rapidement un site de référence à l’échelle mondiale.

 

 


© Copyright 2002-2016 Encyclopedia of Life Support Systems.
|  Terms of Use & Disclaimer  |   Privacy Policy  |